top of page

Un NFT, c'est quoi?

Il est probable que vous ayez entendu parler sur les Non-Fungible Tokens, plus connus sous l'acronyme NFT, durant l'année 2021. Tout comme des millions d'autres individus, vous avez sûrement cherché à comprendre de quoi il s'agit, leur utilité ainsi que la véracité de leur révolution ou leur caractère de bulle spéculative incontrôlable. Cet article contient les renseignements essentiels à appréhender concernant les NFTs et leur fonction.







Un NFT, quesaco ?


Le sigle NFT correspond à Non-Fungible Token, que l'on peut traduire par "jeton non fongible". Cependant, cette définition peut paraître abstraite, c'est pourquoi il est important d'expliciter la notion de "non-fongible".

Les bitcoins et les billets de banque, bien que chacun unique en leur genre, sont des exemples de biens fongibles. En effet, chaque unité a la même valeur que les autres de la même catégorie. Le premier bitcoin miné aura la même valeur que celui miné récemment, qu'importe le propriétaire ou l'endroit où il se trouve.

En revanche, les œuvres d'art ou les tickets de concert sont des biens non fongibles. Ces biens ne peuvent pas être échangés, divisés ou remplacés, ils sont uniques en leur genre et ont leurs propres caractéristiques et valeurs.

Les tokens quant à eux, sont des unités digitales échangeables grâce à la technologie de la blockchain. Il peut s'agir d'un objet virtuel dans un jeu vidéo, d'un visuel en 3D ou même d'un terrain dans un monde fictif.

Finalement, un NFT est le titre de propriété numérique d'un token non fongible.


Il est possible de classer les NFTs selon leur utilisation et leur caractéristique :

  • Les "collectibles" : qui regroupent des objets digitaux ou des œuvres d'art par exemple,

  • Les "metaverses" : qui désignent les mondes virtuels,

  • Les "tokens de jeux en ligne"

  • Les "utilitaires" : qui ont une fonctionnalité propre pour leur propriétaire.

Il est important de noter que certains NFTs peuvent appartenir à plusieurs de ces catégories. Ces jetons s'échangent sur des plateformes de marché en ligne dédiées aux NFTs, qui sont connectées à la blockchain.


Les éléments déterminants de la valeur d'un NFT


Cette technologie émergente offre de nombreuses perspectives d'avenir, mais peut également engendrer des dérives. De nombreux investisseurs cherchent à spéculer sur cette tendance qui, bien qu'elle soit très populaire, reste très volatile et souvent victime d'arnaques. En effet, la grande majorité des projets et des œuvres NFT vendues n'auront jamais de valeur car personne ne les souhaite.

Cependant, certains NFTs peuvent avoir une valeur artistique intrinsèque. Ils sont alors considérés comme des œuvres d'art à part entière, indépendamment de leur support numérique, tout comme une peinture exposée dans un musée. La blockchain n'a pas un rôle important dans la fixation de leur prix, qui dépend en grande partie du marché de l'art. En fin de compte, le prix est déterminé par ce que les amateurs d'art sont prêts à investir. La valeur d'un NFT peut également être liée à son utilité, comme le fait de devenir membre d'un club, de rencontrer d'autres détenteurs ou même l'artiste lui-même, d'être plus puissant dans un jeu vidéo, d'acquérir un statut social particulier, etc.


Les NFT sont générés et échangés sur une blockchain


Dans le monde numérique, la notion de valeur n'est pas nouvelle. Dans certains jeux vidéo ou applications, il est possible d'acheter une monnaie virtuelle, des bonus, des crédits ou des points de vie. Toutefois, ces objets peuvent être facilement dupliqués, copiés et vendus à l'infini par leurs concepteurs sans aucun effort. La technologie de la blockchain ajoute une nouvelle dimension : la rareté numérique. Elle permet en effet de tracer les transactions d'un objet numérique tout au long de son existence, de savoir avec précision s'il est authentique et de certifier sa provenance. Les NFTs sont vendus via un smart contract ou contrat intelligent, qui est l'équivalent informatique d'un contrat. La différence est que ce type de contrat exécute automatiquement les obligations définies au préalable, lorsque cela est nécessaire. Le code informatique vérifie l'exécution du contrat (totale ou partielle) et automatise les conséquences de l'accord, ce qui le rend "intelligent". Ces contrats sont utilisés dans la blockchain pour émettre des cryptomonnaies ou échanger des NFTs, entre autres utilisations.





Comment acheter et vendre des NFTs ?


Acheter un NFT est une procédure relativement simple. Il suffit de se connecter à une plateforme spécialisée et de procéder à l'achat en quelques clics. Cependant, pour les débutants qui n'ont jamais acheté de cryptomonnaie et n'ont pas de portefeuille virtuel pour stocker leurs achats, quelques étapes préalables sont nécessaires.

La plupart des NFTs sont échangés sur des places de marché décentralisées telles que OpenSea, Rarible et SuperRare. Les NFTs sont généralement vendus contre de l'Ether, la cryptomonnaie native de la blockchain Ethereum. Pour cela, il est nécessaire de connecter votre portefeuille crypto en ligne (MetaMask ou Coinbase Wallet par exemple) pour pouvoir transférer vos cryptomonnaies sur la plateforme.

Une fois connecté, vous pouvez librement parcourir les NFTs disponibles à la vente, faire une offre de prix, placer une enchère ou acheter un NFT directement. La même procédure s'applique à la vente. Vous pouvez proposer un NFT à vendre en fixant votre prix ou en attendant des enchères.

Les plateformes prélèvent des commissions, par exemple OpenSea touche 2,5% du prix de vente de chaque NFT. Cependant, des frais souvent élevés sont nécessaires au fonctionnement de la blockchain Ethereum pour récompenser les mineurs. Il est donc important de prévoir un surplus d'ETH pour régler les frais avant d'acheter un NFT.


N'hésitez pas à consulter le comparateur de plateformes d'achat de NFT's proposé par Hellosafe, c'est une pépite dans le domaine.


Qu'est-ce qu'un "mint"?

Le "mint" d'un NFT fait référence à la manière dont un objet numérique est intégré à une blockchain. Il s'agit du processus de transformation d'un fichier numérique en crypto actif unique grâce à la blockchain. Une fois minté, le fichier est stocké dans cette base de données décentralisée et ne peut plus être édité ou modifié.

Les NFTs sont des jetons numériques qui sont « frappés » de la même manière que les pièces de monnaie métalliques sont frappées et mises en circulation. Par exemple, une œuvre d'art numérique est représentée sous la forme d'un NFT pour être achetée et échangée sur le marché, tout en faisant l'objet d'un suivi numérique lors de sa revente.

Lors du processus de mint, le créateur du NFT peut prévoir de toucher des redevances sur chaque vente ultérieure. Ainsi, il pourra recevoir une commission chaque fois que son œuvre sera échangée sur le marché secondaire (les plateformes d’échange).





Quels sont les projets NFT les plus connus?


Chaque jour, des milliers de collections de NFTs voient le jour dans le monde entier, mais certaines ont particulièrement fait parler d'elles. Voici quelques exemples de projets qui ont fait la une des médias.


Bored Ape Yacht Club





La collection de NFTs Bored Ape est composée de 10 000 avatars de singes, dont les caractéristiques ont été générées de manière aléatoire. Posséder un NFT Bored Ape donne accès à une communauté exclusive offrant des avant-premières de collections de NFTs ainsi que des rencontres réservées aux membres. Des personnalités telles que Eminem, Snoop Dogg ou Stephen Curry ont rejoint cette communauté et ont contribué à l'augmentation de la valeur de cette collection de NFTs.


CryptoPunks


Les CryptoPunks sont l'un des premiers projets NFT et fonctionnent de manière similaire à la collection Bored Ape. Le studio de développement LarvaLabs a créé ces 10 000 personnages pixelisés représentant des "punks" avec des apparences générées aléatoirement (genre, visage, cheveux, yeux).

Aujourd'hui, même le CryptoPunk le moins cher vaut au moins 100 000 €, tandis que les plus convoités sont échangés pour plusieurs millions. Visa, le géant du paiement, a récemment acquis le CryptoPunk n°7610 pour sa propre collection de NFTs.

Leur seul usage pratique est d'être propriétaire d'un CryptoPunk et de faire partie de ce "club" exclusif.


Axie Infinity


Axie Infinity est un jeu de type « play-to-earn », signifiant qu'on joue pour gagner de l'argent. Il se déroule dans un monde virtuel où l'on trouve des animaux domestiques nommés Axies. Ces créatures peuvent être collectées, combattues et utilisées pour gagner des crypto-monnaies ayant une valeur réelle. Le jeu ressemble à Pokémon dans la mesure où il faut collectionner des monstres et les faire combattre pour progresser.

Chaque Axie a des forces et des faiblesses uniques basées sur ses gènes, avec des milliards de combinaisons génétiques possibles, les possibilités sont infinies. À ce jour, plus de 3,6 milliards de dollars ont été échangés sur la marketplace d'Axie Infinity.


Les NFTs dans le Métavers


Le metaverse est un univers virtuel qui fonctionne grâce aux NFTs, créant ainsi une économie virtuelle qui lui est propre. Les joueurs achètent des NFTs pour acquérir des terrains, des objets utiles numérisés et pour s'enrichir dans le métaverse.

L'arrivée des NFTs a également modifié l'industrie des jeux vidéo. Les jeux "play-to-earn" dans le métaverse ont suscité des controverses auprès de certains joueurs traditionnels, mais ont également favorisé l'adoption des NFTs. De nombreux studios de développement ont intégré les NFTs dans les jeux de rôle multijoueur, les jeux de cartes en ligne, les jeux de tir, et autres.


Incertitude fiscale entourant les NFTs


La question de la popularité de cette technologie innovante dans la finance traditionnelle et le marché de l’art soulève de véritables enjeux juridiques. Les montants considérables de cryptomonnaies échangées (converties en euros ou en dollars) ont attiré l'attention des régulateurs, qui font désormais face à un défi.

La qualification juridique et fiscale du NFT est complexe. En effet, il ne peut être assimilé à un actif numérique ordinaire, étant donné qu'il est non fongible. De ce fait, il ne peut pas être classé comme faisant partie de la catégorie des cryptomonnaies, ni des œuvres d'art ou des actifs incorporels.

En 2022, la fiscalité française en matière de cryptomonnaies est encore en développement. Bien que les autorités fiscales aient clarifié le régime des plus-values sur la vente de cryptomonnaies, il n'est pas clair comment les bénéfices réalisés par un particulier en vendant un NFT seront traités.




NFT et conseiller en gestion de patrimoine


Un conseiller en gestion de patrimoine est un professionnel qui aide ses clients à gérer leur patrimoine de manière globale et à atteindre leurs objectifs financiers. Bien qu'il ne soit pas encore courant que les conseillers en gestion de patrimoine se spécialisent dans les NFT, ils peuvent être un atout précieux pour les clients intéressés par l'acquisition et la gestion de ces actifs numériques uniques.

Tout d'abord, un conseiller en gestion de patrimoine peut aider un client à évaluer si les NFT sont une option d'investissement appropriée pour lui, en fonction de sa tolérance au risque, de son horizon d'investissement et de ses objectifs financiers. Ensuite, le conseiller peut aider à identifier les NFT qui conviennent le mieux à l'objectif d'investissement du client et à effectuer une analyse de marché pour déterminer leur valeur.

Une fois les NFT achetés, le conseiller en gestion de patrimoine peut aider le client à les stocker et à les sécuriser de manière appropriée, en veillant à ce qu'ils soient protégés contre les risques de perte, de vol ou de cyberattaque. De plus, le conseiller peut aider à gérer la fiscalité associée aux NFT, en identifiant les obligations fiscales et en veillant à ce que le client soit en conformité avec les règles fiscales en vigueur.

Enfin, le conseiller en gestion de patrimoine peut aider à surveiller les performances des NFT dans le portefeuille du client, à effectuer des ajustements si nécessaire et à fournir des mises à jour régulières pour aider le client à comprendre comment les NFT contribuent à atteindre ses objectifs financiers à long terme.

En somme, bien que les NFT soient relativement nouveaux dans le monde de l'investissement, un conseiller en gestion de patrimoine peut apporter une expertise précieuse pour aider les clients à naviguer dans ce marché en évolution rapide et à intégrer les NFT dans leur stratégie de gestion de patrimoine globale.





En conclusion


Les jetons non fongibles (NFTs) sont des données cryptographiques qui représentent la propriété d'un objet numérique unique. Ce dernier peut être sous forme de photo, de vidéo, de dessin numérisé, de fichier numérique, de son ou encore d'objet. Les NFTs sont authentifiés et validés grâce à des protocoles de sécurité sur une blockchain, permettant ainsi leur achat et leur vente. Contrairement aux objets numériques courants, les NFTs ne peuvent pas être copiés car ils sont uniques. En témoignant d'une rareté numérique, ils assurent la propriété d'un actif immatériel dont la valeur est déterminée par l'offre et la demande, sans régulation d'une quelconque instance.

Depuis leur introduction au grand public, les NFTs ont été considérés comme une révolution dans le marché de l'art et de l'utilisation du web, suscitant l'enthousiasme de nombreux artistes et célébrités. Toutefois, les NFTs ont également leurs détracteurs qui soulignent principalement leur empreinte écologique due aux transactions énergivores de la blockchain Ethereum, qui concentre la majorité des échanges de NFTs, ainsi que les coûts associés à la création et à l'échange de ces jetons non fongibles.

0 commentaire

Commentaires


bottom of page